Le mandat de vente semi-exclusif

mandat-de-vente-semi-exclusifPour se donner les moyens de vendre vite, certains propriétaires signent avec l’agence immobilière un mandat semi-exclusif. Ce dernier ne doit pas être confondu avec le mandat co-exclusif qui consiste à confier à plusieurs professionnels la mise en vente d’un bien. La rémunération est généralement répartie entre les différentes agences même si une seule a finalisé la vente.

Qu’est ce que le mandat semi-exclusif ?

Les agences immobilières proposent parfois une quatrième catégorie de mandat de vente, comme l’explique consortium-immobilier.fr, celui dit « semi exclusif ». Ce type de mandat pour vendre permet de combiner l’exclusivité de vendre chère aux agences immobilières et la liberté d’agir du vendeur. Ainsi donc, l’agence immobilière est l’unique mandataire à qui le propriétaire confie la vente de sa maison. Autrement dit, le mandant s’interdisant de confier la vente de sa maison à une autre agence, l’agence immobilière obtient l’exclusivité de vente sur la maison (il est juridiquement assuré d’être le seul).
Quant au vendeur, il jouit de la possibilité de dénicher par ses propres moyens un acquéreur – par exemple en passant une annonce sur un site dédié aux transactions entre particuliers – et partant de là, le droit de conclure lui-même la vente d’un appartement. D’une façon générale, le semi-exclusif constitue un moyen imparable pour multiplier les chances de vendre sa maison en cas d’urgence. À ceci près que si le propriétaire-vendeur profite simultanément des avantages des deux options (particulier à particulier et agence immobilière), il en est autrement de l’acheteur. Ce dernier cherche souvent par tous les moyens la maison à vendre qui lui convient et à ce titre, il peut-être amené à visiter à plusieurs reprises la maison reprend le site Aktifimmo pour l’achat d’un appartement en France.

Quel est l’inconvénient du mandat semi-exclusif ?

L’inconvénient principal est de tomber sur un futur acheteur qui a déjà visité le bien avec l’agence immobilière. Normalement, l’agent lui a fait signer un bon de visite au dos duquel figure l’interdiction faite à ce visiteur de conclure directement avec le particulier pendant une durée déterminée. Bien qu’une durée trop longue est jugée abusive, la Commission des clauses abusives n’a malheureusement pas fixé la durée au-delà de laquelle, la clause peut-être considérée comme abusive. En moyenne la durée indiquée sur les bons de visite n’excède pas quinze mois. La tentation est grande pour l’acheteur de court-circuité l’agence immobilière mais cette façon d’agir pourrait nuire au propriétaire qui a signé le mandat semi-exclusif a indiqué le site www.lesclesdumidi.com : sa bonne foie peut facilement être remise en cause par l’agence. Ceci signifie que le vendeur se doit de s’assurer que le prospect n’a signé aucun bon de visite avec l’agence immobilière avec d’envisager de conclure la vente. S’agissant de ce dernier point, le mandat doit préciser dans quelles conditions l’agent immobilier percevra sa rémunération stipule le site d’offres de vente Les Clés du Midi Marseille. De plus en plus de propriétaires ne stipulent dans le mandat que l’agent immobilier n’aura aucune commission si c’est le vendeur qui trouve l’acquéreur. Toutefois, l’agent immobilier percevra des honoraires s’il se charge de préparer pour son client toutes les formalités relatives au compromis de vente. En règle générale, la commission du mandataire est alors réduite de 50 %.

Le site commentcamarche.net fait un débat sur le mandat de vente semi-exclusif sur son forum, venez y participer en cliquant ici.

Voir aussi