Tout savoir sur les commissions d’agences

Commissions agences

Les frais d’agence sont négociables car les acheteurs étant plus rares, les agents immobiliers font « tout » pour garder ces précieux acheteurs. Certaines agences facturent leurs prestations à hauteur de 5 à 10% du prix de vente du bien. La folie du marché immobilier foix avait entrainé, courant 2008, une forte hausse des prix des logements, impliquant ainsi une augmentation des frais d’agence. Après cette crise immobilière, le nombre de ventes a chuté : les agents, en difficulté, sont depuis contraints de faire certaines concessions. Cela met donc les acheteurs en position de force afin de négocier le prix de vente ou les commissions d’agences, et ce en faisant référence à d’autres agences, moins chères, positionnées sur le même bien. Ne pas oublier que les frais d’agences peuvent être déduits des frais de notaire, économie non négligeable.
Attention de ne pas se faire flouer par les agents : la commission n’est due que si certaines conditions sont respectées. Ces conditions sont que le mandat de vente ait stipulé les charges, que le professionnel soit bien acteur de la transaction, et que l’acte de vente soit définitivement signé.

Acheter entre particuliers : est-ce moins cher ?

Il peut être avantageux de ne pas passer par un agent afin d’éviter certains frais comme, justement, les frais d’agence. Cependant, il n’est alors pas facile d’évaluer le prix exact du bien, exonéré de charges. Juridiquement, les risques sont limités de par l’intervention d’un notaire.
Il vous est alors conseillé de se renseigner sur la copropriété, les diagnostics type plomb, amiante, gaz, termites… ainsi que sur les charges du bien. Enfin, il vous est fortement conseillé d’exiger de s’adresser à un notaire pour la promesse de vente afin de s’assurer du respect des formalités de la vente.

Voir aussi